Le poisson est dans la boîte !

Le poisson est dans la boîte - la sardine

Le savoir-faire de la conserverie la belle-iloise préservé depuis 1932

La première règle est de ne traiter que des sardines fraîches. C'est capital parce que la chair délicate et fragile de la sardine supporte mal la congélation. Sitôt congelée, elle s'oxyde, ce qui a pour conséquence d'assécher le poisson et d'en dénaturer la texture et le goût.

Les sardines de la conserverie la belle-iloise sont toujours travaillées de façon traditionnelle, à la main. Non pas par amour du passé mais parce que le tour de main de la sardinière est à ce jour, la meilleure façon de respecter le poisson et de

préserver sa chair délicate. C'est ce savoir-faire qui nous permet d'atteindre le niveau de qualité qui fait notre réputation.

Une fabrication en 12 étapes pour une sardine plus digeste et délicieusement moelleuse :

Durant la saison de la sardine, 200 personnes participent au processus de fabrication de nos conserves.
1er jour, à réception du poisson frais :
1. La réception et le saumurage
2. L'étripage
3. Le séchage
4. La friture
5. L'égouttage
2ème jour :
6. Le fleurissage
7. L'emboîtage
8. Le jutage
9. Le sertissage
10. Le nettoyage et datage de boîtes
11. La stérilisation
12. Le visitage

En savoir plus sur les 12 étapes de notre processus de fabrication.

les étapes du processus de fabrication de la sardine