La saison sardine 2020 est lancée !

Ce lundi 11 mai, notre atelier de fabrication de Quiberon s'est mis en mode "Sardine". Catherine Dendelé, Responsable de Production, nous raconte la préparation de cette période pas comme les autres.

Bonjour Catherine, peux-tu te présenter et préciser ton rôle au sein de la Conserverie la belle-iloise ?

Cela fait maintenant presque 15 ans que je suis embarquée dans l’aventure de la Conserverie la belle-iloise. Arrivée en tant que Responsable d’atelier traditionnel, j’ai pu participer à l’évolution de l’entreprise et moi-même évoluer. C’est en 2014, après 3 ans de transition, que je prends pleinement en main le poste de Responsable de Production de l’atelier de Quiberon. 

Mon rôle est d’assurer la production de produits sains et sûrs à la consommation, tout en garantissant les coûts. Cet aspect est indissociable du savoir-faire que l’entreprise souhaite préserver et que je dois, par conséquent, garantir au quotidien. Je suis également très attentive à ce que règne un climat positif et de confiance au sein de l’atelier.

Concrètement, qu’est-ce que « La saison sardine » ?

C’est tout simplement la période clé de l’année pendant laquelle nous travaillons ce poisson. Qu’il s’agisse de nos filets, de nos émiettés ou de nos tartinables de sardine, tout est produit pendant cette saison et seulement pendant cette saison. Cette année, à la Conserverie la belle-iloise, elle démarre le 11 mai.

Pourquoi travailler la sardine uniquement pendant cette période ? Il y a de la sardine toute l’année, non ?

Oui, mais tout dépend la qualité de produit recherché. Depuis 1932, nous travaillons uniquement de la sardine fraîche. C’est ancré dans notre ADN et ça le restera. Et si nous souhaitons du poisson frais avec un bon taux de matière grasse, c’est à cette période que nous devons être prêts. La sardine est un poisson migrateur et c’est de mai à novembre qu’elle longe nos côtes. Elle ne va pas nous attendre. C’est à nous de nous adapter.

La sardine, le poisson phare de la Conserverie la belle-iloise...

Absolument et je dirais même historique. C’est le premier poisson que la Conserverie a travaillé, a façonné. Dès le début, l’atelier de fabrication était déjà situé à Quiberon et permettait de réceptionner le poisson tout juste débarqué des sardiniers qui rentraient au port. C’est d’ailleurs ainsi qu’a vu le jour notre premier produit, les Sardines Saint-Georges, devenu depuis emblématique.

D’où proviennent les sardines que nous travaillons ?

Nous sommes en lien uniquement avec des pêcheurs locaux de Quiberon, du Finistère et de La Turballe. Les sardines fraîches sont réceptionnées au sein de notre atelier de fabrication le matin même afin de pouvoir les travailler dans la journée.

Au vu du contexte actuel, comment s’est organisée la préparation de la saison ?

Comme les années précédentes, avec sérieux et grande impatience qu’elle démarre. Naturellement, nous avons dû adapter certains aspects pour accueillir en toute sécurité les 130 personnes mobilisées sur cette période (le rythme de travail, le sens de circulation, l’adaptation des postes, etc.). Il nous semblait également essentiel de prendre le temps d’échanger avec elles sur les changements qu’impose la situation d’aujourd’hui. Une téléconférence a été organisée et a rassemblé plus de 100 personnes. Sans parler d’angoisse, cela montre qu’il y a un réel besoin d’être rassuré, c’est tout à fait normal. Nous souhaitons ne laisser personne sans réponse.

Les mesures d’hygiène sont-elles renforcées ?

En tant qu’entreprise agroalimentaire, certifiée ISO 22000, la sécurité des denrées alimentaires imposent un dispositif d’hygiène irréprochable. Seule la distanciation sociale est l’élément nouveau sur lequel nous devons être vigilants et nous adapter pour protéger encore plus nos équipes. Les autres préconisations du gouvernement et des services de santé ont déjà été instaurés depuis de nombreuses années à la Conserverie la belle-iloise. Le port du masque, le lavage et la désinfection des mains font partie de notre quotidien.

Que serait une « Saison sardine 2020 » réussie pour la Conserverie la belle-iloise?

Les nouvelles règles de distanciation sociale définissent les effectifs présents dans l’atelier et nous obligent à adapter le volume à fabriquer pour approvisionner nos magasins et notre site internet. Notre défi est donc d’assurer la continuité de qualité de nos produits et de garantir la sécurité de tous nos salariés. Ce sont eux qui garantissent notre savoir-faire. 

« La saison sardine » est un moment fort dans la vie de la Conserverie. Une cohésion d’équipe se fait ressentir chaque année, entre les équipes permanentes, les saisonniers habitués, qui aiment revenir, et de nouvelles personnes. Nous tenons absolument à garder cet état d’esprit si important pour nous.