Carnets de bord gourmands
Qu’ils soient bloggeurs, salariés de la Conserverie ou tout simplement amateurs de bonnes choses… Ils partagent tous la même passion pour nos petites boîtes ! Pour cette nouvelle édition, embarquez avec la blogueuse Baroudeuse Culinaire dans son escapade gourmande…
05 - 06 - 2020
Cancale
Cancale
Grand ciel bleu et températures particulièrement chaudes en ce mois de juin… Je pars en famille en direction de Cancale à quelques kilomètres de la maison.

J’aime particulièrement y aller le dimanche, jour de marché. Les producteurs locaux s’y retrouvent pour offrir à nos papilles le meilleur de la région.

Acheter de quoi se restaurer pour randonner et pique-niquer sera notre première étape. 

Nous avons nos petites habitudes sur ce marché. Je discute avec les maraichers, avec le terre-neuva qui vend la morue et avec le producteur de fromage de chèvre… Les garçons, quant-à eux ne résistent pas à l’odeur de la galette saucisse qui les fera patienter jusqu’au déjeuner. 

https://baroudeuseculinaire.fr/

Nous rejoignons ensuite les hauts de Cancale et son bourg pour descendre jusqu’au port de la Houle. Nous parcourons le sentier de randonnée qui, par-dessus les toits, emporte le regard vers la mer et le Mont-Saint-Michel omniprésent au milieu de la baie.

Situé tout au bout du port, sous le phare de la Houle, face à la mer et aux parcs à huîtres, le Marché aux Huîtres est unique en France.

Nous nous arrêtons pour déguster une douzaine d’huîtres en provenances directe des parcs. La vue est magnifique sur les parcs à huîtres et l’eau aux couleurs émeraudes !

https://baroudeuseculinaire.fr/

Nous faisons une halte incontournable à la Conserverie la belle-iloise sur le port pour acheter quelques délicieuses conserves de thons et de maquereaux pour notre pique-nique.

Magasin Conserverie la belle-iloise à Cancale (9, Quai Gambetta) 

Nous nous éloignons ensuite du centre-ville en empruntant les routes menant à la Pointe du Grouin et rejoignons l’un des passages du GR34.  

Inauguré en 1969, cet ancien sentier des douaniers (G.R.34) au relief parfois prononcé mais toujours aisé, ne laisse jamais de place à la monotonie. Ce parcours balisé offre un dépaysement total et des points de vue panoramiques sur toute la baie du Mont-Saint-Michel.

Nous suivons les marques rouges et blanches pendant quelques kilomètres avec notre pique-nique sur le dos.  

https://baroudeuseculinaire.fr/

Nous décidons de pique-niquer à gauche de la plage du petit Port, sous les pins à l’abri du soleil. Face à l’eau transparente et aux criques sauvages, nous dégustons nos provisions du marché. Les boîtes de thon à l’huile d’olive et de maquereaux à la moutarde viennent agrémenter notre casse-croute nourrissant aux saveurs iodées.

Nous nous sentons bercés et émerveillés par cette nature bienfaisante.

Les portes de notre van claquent. Nous reprenons la route vers Saint-Malo. Dehors, l’air est chaud et un léger vent s’est levé. Nous décidons alors de s’arrêter au Havre du Lupin pour une session de paddles. 

Marius a enfilé son gilet, le sac étanche contenant l’eau et le gouter est fixé à l’avant du paddle. Nous sommes fin prêt ! Nous quittons la plage pour remonter jusqu’à l’ancien Moulin à marée.

Nous approchons d’un banc de sable parsemé de salicornes à fleur d’eau, et plongeons la main pour cueillir un bouquet de cette plante halophyte. J’aime cuisiner cette plante au goût puissant et iodé qui explose en bouche.

https://baroudeuseculinaire.fr/

Le soleil commence à décliner, la balade s’achève par un bain dans l’eau transparente mais encore fraîche en cette fin de printemps.

Après cette belle journée, nous nous réjouissons que l’exploration de notre territoire soit infinie. De retour à la maison, je continue la balade printanière en concoctant des tartines salées, aux rillettes de maquereaux, ricotta, petits pois et fèves… une recette parfaite pour tous les repas. 

Découvrir la recette

Poursuivez le voyage...

Tout savoir

La Conserverie

Notre Site de Production

Nos magasins

Notre Histoire